L’ANADEB met en place une stratégie de pérennisation des réalisations du projet EJV

Le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), démarré effectivement le 13 décembre 2017, prendra fin le 31 décembre 2021 prochain. L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), le maître d’ouvrage, pense déjà à la stratégie de pérennisation des micro-projets réalisés et des Activités génératrices de revenus (AGR) entreprises par les jeunes bénéficiaires. Elle a entrepris à cet effet, le lundi 11 octobre 2021, une tournée régionale de présentation de la stratégie de sortie des villages EJV.

Débutés dans la région Maritime, ces rencontres ont réuni les maires des villages bénéficiaires du projet EJV, et les ONG et Associations partenaires dudit projet. Elles se poursuivront dans les autres régions jusqu’au 15 octobre 2021.

Au cours de ces ateliers régionaux, plusieurs sujets ont fait objet de discussions ; il s’agit de la stratégie de sortie des villages bénéficiaires, le mémorandum d’entente entre l’ANADEB et les acteurs d’appui-accompagnement post projet, l’engagement des mairies et des collectivités locales, et la volonté des ONG et associations à suivre la stratégie de sortie.

Notons que le projet EJV, sur toute l’étendue du territoire national, a atteint ses objectifs. A la base, il vise 14 000 jeunes (hommes et femmes) togolais âgés de 18 à 35 ans en situation de pauvreté et/ou vulnérabilité issus de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres. A ce jour, le projet a touché 14 145 jeunes bénéficiaires. De ce nombre, 14 023 jeunes ont élaboré leur Plan d’affaires (PA) et 11 495 jeunes ont bénéficié d’une subvention de 60 000 francs CFA pour démarrer ou étendre leurs activités génératrice de revenus. 200 microprojets ont été réalisés à travers les Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO).

La stratégie d’intervention adoptée par le projet repose sur l’approche de développement conduit par les communautés (DCC). Cette stratégie se traduit au niveau local par la responsabilisation des comités villageois de développement (CVD) qui assurent la planification, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de microprojets identifiés par eux-mêmes et de façon participative avec les membres de leurs communautés respectives. Ces microprojets relèvent des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) sont des activités agricoles ou des activités non agricoles.

Le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) est financé par la Banque mondiale à hauteur de 9 milliards de francs CFA. Il vise à fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés du Togo.

Voir les images 👇🏾

Région Maritime👇🏾👇🏾👇🏾
https://photos.app.goo.gl/opeXxCr4T2XaYxJN8

Région des Plateaux 👇🏼👇🏼👇🏼
https://photos.app.goo.gl/ZsZPBfdZsizgghqN7

Région Centrale 👇🏼👇🏼👇🏼
https://photos.app.goo.gl/eeDbdvXTVc9SDFd16

Région de la Kara 👇🏼👇🏼👇🏼
https://photos.app.goo.gl/NSt4AtLxGLwQ3aRn6

Région des Savanes 👇🏼👇🏼👇🏼
https://photos.app.goo.gl/Jh5F4sy2x6HGEqh68

Related posts

*

*

Top