EJV articles

Région de la Kara:« sans diplôme, l’ANADEB a fait de moi un intellectuel », dixit Ali Abdel Razak.

Région de la Kara:« sans diplôme, l’ANADEB a fait de moi un intellectuel », dixit Ali Abdel Razak.

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a mis à la disposition des bénéficiaires du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv), un programme d’alphabétisation pour leur permettre de mieux maîtriser la planification des plans d’affaires. Il permet également à ces bénéficiaires, pour la plupart non scolarisés, de s’épanouir en sachant lire

Le personnel du projet EJV fait le bilan des activités du premier trimestre 2021

Le personnel de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) en charge de l’exécution du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (Ejv), a tenu l’atelier bilan dudit projet, les 15, 16 et 17 avril 2021 à Dapaong. Initiée pour affronter les prévisions aux réalisations du premier trimestre de l’année 2021, cette rencontre

L’Anadeb célèbre ses 10 ans d’anniversaire de création

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), créée le 19 janvier 2011 par décret n° 2011-17/PR, célèbre son jubilé d’étain ; occasion pour elle de communiquer sur ses réalisations et de rendre grâce à Dieu pour les impacts de sa mission sur le quotidien des communautés à la base. A cet effet, l’Anadeb

La Banque mondiale en mission d’appui à la mise en œuvre des projets FSB et EJV

Les acteurs du projet de Filets sociaux et services de base (FSB) et du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) ont effectué, du 11 au 15 janvier 2021, une mission virtuelle d’appui à la mise en œuvre desdits projets. Réunissant la Banque mondiale et le personnel de l’ANADEB, cette mission a eu pour

Bientôt 2.200 jeunes de la région de la Kara seront à leurs propres comptes

Dans la région de la Kara, 164 jeunes bénéficient actuellement d’un accompagnement du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) dans la mise en œuvre de leurs activités génératrice de revenus (AGR). Parlant d’accompagnement, il s’agit pour le projet d’assurer à travers des coachs recrutés sur la base de leurs expériences en entrepreneuriat dans

Savanes : Démarrage des THIMO dans les 10 villages restants.

700 jeunes (hommes et femmes) retenus lors du tirage au sort dans les 10 villages restant de la région des Savanes ont démarré leur volontariat communautaire ce 27 juillet 2020. Il s’agit des villages de Sandogo et Kalmontongue dans la préfecture de Cinkassé, Borgou centre dans la préfecture de Kpendjal, Kpendjenga et Yamadjoaga dans la

Les facilitateurs FoDA en formation dans le Grand Lomé.

Les facilitateurs recrutés pour accompagner les jeunes volontaires du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérable (Ejv) ont été formés le 16 juillet 2020 à la Maison des jeunes d’Amandahomé, sur l’approche FoDA. Cette formation vise à amener les 35 facilitateurs, dont 10 femmes regroupés à Lomé, à développer leurs compétences pour animer à leur

EJV : De nouveaux villages bénéficiaires dans la région Maritime

La reprise annoncée des activités du projet d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) est marquée, dans la région Maritime, par la sélection des jeunes pauvres et vulnérables dans onze (11) nouveaux villages bénéficiaires. C’est sur la base de l’effectif des personnes vulnérables présentes et dont l’âge est compris entre 18 et 35 ans, que les

Projet EJV : 809 jeunes bénéficient des subventions pour développer leurs AGR dans la région des Plateaux

« Avant l’arrivée de ce projet dans notre village, nous étions dans une situation de vulnérabilité totale. Nous n’arrivions pas à faire beaucoup de riz faute de moyens pour l’entretien du sol, l’achat de semences et d’engrais. Nous avons en tant que jeunes du village travaillé pour notre communauté. Il nous a été promis qu’a

FSB/COVID-19 : Les transferts monétaires trimestriels de 15.000 francs CFA reprennent dans les villages

Initialement prévus pour toucher 61.000 ménages pauvres en fin 2020, et 120.000 ménages à l’horizon 2021, les Transferts monétaires ciblent désormais 140.000 ménages vulnérables des 209 cantons les plus pauvres du Togo. Les transferts monétaires visent à soutenir, pour une durée de 06 mois, leurs consommations et leurs capacités à faire face aux chocs dû

Top