Projet EJV : 809 jeunes bénéficient des subventions pour développer leurs AGR dans la région des Plateaux

« Avant l’arrivée de ce projet dans notre village, nous étions dans une situation de vulnérabilité totale. Nous n’arrivions pas à faire beaucoup de riz faute de moyens pour l’entretien du sol, l’achat de semences et d’engrais. Nous avons en tant que jeunes du village travaillé pour notre communauté. Il nous a été promis qu’a la fin des travaux, nous bénéficieront d’une subvention de 60.000 francs CFA pour le démarrage de nos propres activités qui pourront nous générer des revenus plus tard. Aujourd’hui, c’est chose faite : nous avons déjà pris les subventions. Après les THIMO, grâce à mon épargne en plus de la subvention qu’on m’a donnée, j’ai fait mon champ de riz qui a beaucoup rapporté. J’ai aussi un poulailler digne de ce nom. Je suis très content à l’idée d’avoir aussi des poussins. Je vais attendre un peu avant de commencer par les vendre. En ce moment-là, même après le projet, j’aurai toujours de l’argent » : affirme le jeune Nyamba Mabadjèm, l’un des bénéficiaires du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) à Kamina Barrage (P/Akébou), localité située à environ 115 km de la ville d’Atakpamé.

Des 41 villages bénéficiaires du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) dans la région des Plateaux, 14 enregistrent de belles avancées dans l’atteinte des objectifs dudit projet. En effet, 809 jeunes sur les 980 enrôlés viennent de bénéficier d’une subvention totale de plus de 35.000.000 francs CFA pour soutenir le démarrage ou l’extension de leurs Activités génératrices de revenus (AGR). Ils constituent les tous premiers des 2.050 jeunes de la région des Plateaux à arriver au bout du chemin.

Le jeune Nyamba Mabadjèm en est un exemple grâce à son bénéfice très apprécié. Son riz récolté ayant été vendu à 586.950 francs CFA, il s’est procuré une nouvelle moto HAOJU qui lui permettra de mieux exercer ses activités. Ayant conscience que l’élevage est un secteur aussi très porteur dans les campagnes, le jeune Nyamba a également acheté 09 poules et 06 coqs grâce à la subvention reçue pour commencer son projet d’élevage de volaille qui, dans peu de temps commencera par générer des bénéfices.

Au plan national, ils seront 10.000 jeunes à pouvoir bénéficier de la même subvention sur les 14.000 bénéficiaires du projet, à condition que leurs parcours offrent toutes les garanties, qu’ils aient les qualités humaines et entrepreneuriales pour s’insérer dans la vie professionnelle à travers leurs propres AGR.

Exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), le projet EJV est financé par la Banque mondiale à hauteur de 9.000.000.000 francs CFA pour une durée de 3 ans. Il vise à offrir des opportunités de génération de revenus à 14.000 jeunes pauvres et vulnérables âgés de 18 à 35 ans des deux sexes au Togo. Ces jeunes sont identifiés dans 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du pays sur la base d’un appel à candidatures et d’un tirage au sort public, pour un parcours de volontariat communautaire couplé de formations visant à les insérer dans la vie professionnelle.

Voir les images

https://photos.app.goo.gl/zsvkjiPkL7Re84QSA

Related posts

*

*

Top