PDC-ZU : Des vivres pour les préfectures du Bas-mono et de Mô

Dans le cadre de son projet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face à la pandémie de la Covid-19, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a procédé à la remise de kits alimentaires dans la préfecture du Bas-mono (Afagnan) le vendredi 10 juillet 2020, et dans la préfecture de Mô (Djarkpanga) le lundi 13 juillet 2020.

Cet appui aux communautés du Bas-Mono et de la plaine de Mô est soutenu par l’Ambassade de la République populaire de Chine au Togo à hauteur de 8.130.000 francs CFA, le Comité national Miss Togo pour 518.000 francs CFA et par la Société de courtage, d’assurance et de réassurance (SOCAR-Togo) pour un montant de 500.000 francs CFA.
Mis ensemble, les dons faits par ces différents partenaires ont permis d’étendre le projet de restaurants communautaires et la distribution des kits alimentaires de rations sèches à 2.250 personnes vulnérables les plus durement affectées par la pandémie à coronavirus dans les communautés du Bas-Mono et de la plaine de Mô.

Les remise de vivres sont couplées de sensibilisations sur les mesures barrières et de prévention de la maladie à coronavirus.

Pour madame Mazalo Katanga, directrice générale de l’Anadeb, le plus important est le message porté à l’endroit de ces populations ciblées. « Nous avons apporté plus de précisions sur la maladie et sur les gestes barrières. Au-delà des vivres, nous apportons la bonne information aux populations vulnérables, et nous les encourageons à observer ces gestes barrières. Cela est très important. Quant aux kits alimentaires offerts dans les 13 villages des deux préfectures ciblées, ils matérialisent la solidarité du gouvernement et des partenaires, particulièrement de l’Ambassade de Chine au Togo, du Comité national Miss Togo, et de la Société SOCAR-Togo, aux ménages bénéficiaires en zones rurales », a-t-elle déclaré.
« C’est pour moi le lieu de témoigner ma gratitude à ces donateurs. Nous leur disons un sincère merci d’avoir pensé aux populations vulnérables en cette période de crise  sanitaire », a-t-elle ajouté.

Mme Josephine Afi Tovignan, l’une des bénéficiaires dans le Bas-Mono, exprime ses sentiments « Nous remercions beaucoup le gouvernement pour le soutien qu’il nous apporte face à cette situation. Nous sommes dans un moment très délicat. On rend grâce à Dieu car le gouvernement est au contrôle. Nous nous débrouillons à notre manière pour éviter cette maladie, et je suis très reconnaissante de la générosité du gouvernement et ses partenaires. Merci à l’Anadeb et à ses partenaires. » a-t-elle déclaré.

Pour rappel, les restaurants communautaires ciblent les veuves sans revenus, les personnes handicapées et les personnes âgées ou atteintes d’une maladie chronique dans les villes du Togo. Ils ont démarré depuis le 25 décembre 2019 dans le Grand-Lomé (préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe) à l’initiative du Gouvernement. Exécutés par l’Anadeb, les restaurants communautaires ont permis de servir en six (06) mois, 25 832 repas chauds et 50 247 kits alimentaires de rations sèches composés de riz, de maïs, de gari, et d’huile à plus de 6 500 personnes vulnérables des zones ciblées.

Il relève du Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-ZU) piloté par l’Anadeb dans le but d’amener les quartiers défavorisés des villes du Togo à se prendre en charge pour assurer leur épanouissement et contribuer au développement du pays.

Voir les images de la distribution dans la préfecture de Bas-mono 👇👇👇
https://photos.app.goo.gl/9xZZiR2t4ygWnn8u5

Voir les images de la distribution dans la préfecture de Mô👇👇👇
https://photos.app.goo.gl/WN9Hx8z7KAT6ah7x6

Suivre le reportage de la TVT 👇👇👇

Related posts

*

*

Top