Le ministère chargé du développement à la base et SCANTOGO ont signé une convention au profit des cantines scolaires

Le Ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, et la société SCANTOGO, à travers sa Fondation HEIDELBERG CEMENT-TOGO (FHC-TOGO), ont signé une convention de financement des cantines scolaires, ce mardi 14 septembre 2021 à Sika-kondji dans la préfecture de Yoto.

Cette convention de 45 812 000 francs CFA, cible plus de 2000 écoliers de 10 écoles primaires publiques du canton de Tokpli dans la commune Yoto 3, une localité qui abrite les installations de la Fondation HC-Togo.

La cérémonie de signature de convention a connu la présence du ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mme Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA, du préfet de Yoto, le Lieutenant-colonel Afan Kodjo SODOKPO, du maire de la commune Yoto 3, M. Kokou DEGBE, de la  directrice générale de l’ANADEB, Mme Mazalo KATANGA, du directeur général de SCANTOGO et président de la Fondation FC-Togo, M. Eric GOULIGNAC, du président du Comité cantonal de développement et du chef d’inspection de l’enseignement primaire de Yoto Est et Ouest.

Dans son allocution, le ministre du développement à la base a témoigné sa gratitude, celle du gouvernement et des communautés à SCANTOGO, « Je saisis cette tribune pour témoigner toute ma gratitude, celle du gouvernement et des communautés à SCANTOGO pour cette grande sollicitude manifestée à travers l’engagement que votre fondation Heidelberg Cement-Togo (FHC-TOGO) est sur le point de prendre pour soutenir 1762 enfants de 10 écoles primaires publiques des zones les moins favorisées de notre pays, précisément dans le canton de Tokpli ».

La directrice générale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), pour sa part, a saisi l’occasion pour témoigner ses reconnaissances aux entreprises qui ont trouvé intérêt à la lutte que mène l’Etat togolais depuis plusieurs années pour une meilleure alimentation scolaire. Ce fut également l’occasion, pour elle, de présenter la situation des promesses faites dans le cadre de la mobilisation des ressources au profit du Programme national d’alimentation scolaire au Togo (PNAS). Pour le compte de la rentrée scolaire du 27 septembre prochain, les promesses enregistrées permettront d’offrir de repas chauds et de qualité à 6.650 écoliers, « pour le compte de l’année scolaire qui s’annonce, et suivant vos impulsions, madame le Ministre, l’ANADEB a enregistré 28 promesses d’appui d’une valeur de 148 millions de francs CFA, dont 84 638 600 francs CFA (soit 57%) en numéraire, et 63 450 500 francs CFA (soit 43%) en nature. Ces promesses de dons permettront d’offrir de repas scolaires réguliers à 6 650 écoliers pendant une année scolaire. » a-t-elle expliqué.

Selon elle, l’ANADEB est prête pour jouer conformément à ses obligations contractuelles, sa part dans la convention qui a été signée entre le Ministère du développement à la base et la Fondation HC-Togo.

L’Etat togolais, dans son ambition d’étendre la fourniture des repas scolaires à au moins 20% des écoles à l’horizon 2025, a renforcé le cadre juridique et réglementaire de cette intervention par l’adoption en Assemblée nationale de la loi n° 2020-007 du 26 juin 2020 relative à l’alimentation scolaire au Togo. Dans la même veine, l’Etat a entrepris d’engager les entreprises du secteur privé national et la société civile dans le financement des cantines scolaires en vue de lui assurer sa durabilité.

Exécutées dans une approche de contribution communautaire de 10 francs CFA par enfant, par repas et par jour depuis 2020, les cantines scolaires requièrent une dotation annuelle complémentaire de 2,23 milliards de francs CFA assurée par l’Etat et ses partenaires pour environ 100 000 écoliers.

Les cantines scolaires ont pour objectif d’accroitre l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

Après la signature de la convention, Mme Myriam DOSSOU D’ALMEIDA a fait un détour à Assoukondji, dans le canton de Tokpli pour visiter des infrastructures socio-éducatives en cours de construction grâce à un financement de SCANTOGO à travers la Fondation Heidelberg cement, au profit de l’EPP de la localité. L’infrastructure compte 4 classes plus un bureau et des sanitaires.

La visite s’est poursuivie au centre d’entrepreneuriat de la Fondation HEIDELBERG Cement TOGO ainsi que la pépinière qu’exploite la Fondation ; occasion pour le ministre et sa suite de toucher du doigt les œuvres sociétales accomplies par SCANTOGO à travers sa Fondation, suivant sa politique d’être un bon voisin des populations des localités qui abritent leurs installations.

Voir les images de :

la cérémonie de signature de la convention👇🏻👇🏻👇🏻
https://photos.app.goo.gl/k2ZyUB4t4atjV4Us7

infrastructures socio-éducatives👇🏻👇🏻👇🏻
https://photos.app.goo.gl/RNP6MpDGzhQZPDNt5

centre d’entrepreneuriat de SCANTOGO👇🏻👇🏻👇🏻
https://photos.app.goo.gl/eSK6HPhNkczgMkfd9

pépinière de SCANTOGO👇🏻👇🏻👇🏻
https://photos.app.goo.gl/vP7sBKe2N3z6ZXTXA

Related posts

*

*

Top