FSB articles

Les partenaires de mise en œuvre des infrastructures socio-économiques de base, sensibilisés sur les enjeux relatifs aux questions de sauvegardes environnementales et sociales, ce 09 Mars 2020

Les partenaires de mise en œuvre des infrastructures socio-économiques de base, sensibilisés sur les enjeux relatifs aux questions de sauvegardes environnementales et sociales, ce 09 Mars 2020

Suite à la signature de contrat avec les différents partenaires de la mise en œuvre des microprojets d’infrastructures, il est important de rencontrer les entreprises, les Contrôleurs techniques, le Comité de contrôle et les Animateurs communautaires de formation en gestion à la base (AC-FGB), pour les sensibiliser sur les enjeux relatifs aux questions de sauvegardes

Neuf (9) modules retenus pour renforcer les capacités des acteurs de développement

Dans la mise en œuvre de l’approche Développement conduit par les communautés (DCC), initiée par le gouvernement togolais à l’endroit des communautés bénéficiaires du projet Filets sociaux et services de base (FSB), neuf (9) modules ont été retenus pour le  renforcement  des capacités des acteurs de développement des six (6) préfectures couvertes par l’Antenne régionale

Formation en gestion à la base : l’outil qui responsabilise les bénéficiaires des projets EJV et FSB

Sur les 400 microprojets à mettre en œuvre dans les 150 cantons les plus pauvres du Togo dans le cadre du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), et du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), 68 sont entrain d’être réalisés dans la région Centrale. Il s’agit, pour le projet EJV, de

Formation en gestion à la base : une approche qui responsabilise les acteurs communautaires

Les sessions de formations  sur les modules Évaluation participative de pauvreté (EPP), Évaluation participative de besoins (EPB), Planification participative opérationnelle (PPO) et Gestion environnementale et sociale (GES), permettent l’accompagnement des membres de Comité villageois de développement (CVD) à l’organisation de diagnostics participatifs et à l’identification de leurs microprojets prioritaires. En amont, les animateurs communautaires de

Transferts monétaires : l’État togolais et la Banque mondiale renforcent le revenu des ménages pauvres

Le treizième (13ème) mois vient de s’entamer depuis le démarrage des paiements des 15 000 francs CFA de transferts trimestriels aux 84 ménages bénéficiaires de Gapé Aloyi dans la préfecture de Zio. La région Maritime a pu toucher à ce jour, 93,98% des 6 667 ménages validés des 75 villages bénéficiaires. Sur un total de

Transferts monétaires : Avant ce projet, j’avais du mal à joindre les deux bouts

À Djalouma dans la préfecture de l’Amou, localité située à 47 km de la ville d’Atakpamé, 72 ménages bénéficient des transferts monétaires ; une initiative du gouvernement togolais soutenue par la Banque mondiale dans le but d’accroître le revenu et la consommation des ménages pauvres ciblés et, de ce fait, leur capacité à faire face

Transferts monétaires : de la consommation aux AGR, les bénéficiaires s’inscrivent dans la durée

Dans la région des Savanes, 13.657 ménages bénéficient des transferts monétaires dans 154 villages. A Sadori Nagbagou, un village du canton de Sadori dans la préfecture de l’Oti, les ménages bénéficiaires se sont organisés pour développer le maraîchage avec les fonds reçus. En effet, au bout des quatre (04) paiements déjà effectués dans ce village,

Transferts monétaires : l’Agence MOOV vient nous payer 15.000 francs CFA, chaque trois (3) mois

L’Etat togolais, pour accroître le revenu et la consommation des ménages des cantons les plus pauvres du Togo et, de ce fait, leur capacité à faire face aux chocs, a décidé d’allouer gracieusement de l’argent frais à 120.000 ménages ciblés au plan national. Dans la région Centrale, 7.971 ménages des cantons les plus pauvres bénéficient

Cantines scolaires : la mobilisation des contributions communautaires se poursuit dans la région Maritime

Entre 2018 et 2019, près de 3 374 151 repas chauds ont été distribués chaque jour d’école dans 48 écoles primaires publiques de la région Maritime au Togo, et ce, à travers un financement conjoint de l’Etat et de la Banque mondiale. Le financement de la Banque mondiale ayant pris fin le 31 janvier 2020,

Cantines scolaires à contribution communautaire, un départ satisfaisant

Le 24 février 2020, la fourniture des repas chauds aux écoliers a repris dans les 65 écoles de la région des Savanes avec le financement exclusif de l’Etat, auquel s’ajoutent désormais, les contributions en nature ou en espèce des communautés bénéficiaires. Au total, 22.128 écoliers bénéficient de ces repas dans la région. Ce matin du 02

Top