AR Savanes articles

Formation en gestion à la base : une approche qui responsabilise les acteurs communautaires

Formation en gestion à la base : une approche qui responsabilise les acteurs communautaires

Les sessions de formations  sur les modules Évaluation participative de pauvreté (EPP), Évaluation participative de besoins (EPB), Planification participative opérationnelle (PPO) et Gestion environnementale et sociale (GES), permettent l’accompagnement des membres de Comité villageois de développement (CVD) à l’organisation de diagnostics participatifs et à l’identification de leurs microprojets prioritaires. En amont, les animateurs communautaires de

Transferts monétaires : de la consommation aux AGR, les bénéficiaires s’inscrivent dans la durée

Dans la région des Savanes, 13.657 ménages bénéficient des transferts monétaires dans 154 villages. A Sadori Nagbagou, un village du canton de Sadori dans la préfecture de l’Oti, les ménages bénéficiaires se sont organisés pour développer le maraîchage avec les fonds reçus. En effet, au bout des quatre (04) paiements déjà effectués dans ce village,

Cantines scolaires à contribution communautaire, un départ satisfaisant

Le 24 février 2020, la fourniture des repas chauds aux écoliers a repris dans les 65 écoles de la région des Savanes avec le financement exclusif de l’Etat, auquel s’ajoutent désormais, les contributions en nature ou en espèce des communautés bénéficiaires. Au total, 22.128 écoliers bénéficient de ces repas dans la région. Ce matin du 02

Pya et Koundjouaré : l’État togolais renforce l’accès des populations aux infrastructures socio collectives.

412 millions de francs CFA mobilisés par l’État et ses partenaires ont permis de financer la construction et la réhabilitation de nouvelles infrastructures de base dans les préfectures de la Kozah (région de la Kara) et de Kpendjal (région des Savanes). A Pya et à Koundjouaré, comme ailleurs au Togo, la mise en place des

Le gouvernement en mode « marketing social » : vers la mise en place d’un Registre social unique au Togo

Conformément à sa vision de renforcer les mécanismes d’inclusion sociale énoncée dans le Plan national de développement (PND) 2018-2022, le gouvernement a décidé de mettre en place un système d’informations composé d’une base de données recueillant les profils et les caractéristiques socio-économiques et démographiques des ménages du Togo. La démarche de ce nouvel outil dans

TOGO : L’ANADEB forme ses agents à l’accompagnement des collectivités territoriales

En vue d’assurer sa part dans le processus de décentralisation et de promotion des libertés locales, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) procède à un renforcement des capacités à Kara. C’est à travers un atelier de formation démarré le 04 novembre dernier au Palais des congrès de Kara, que l’ANADEB a entrepris

EJV : l’ANADEB valide les rapports de l’étude sur les opportunités d’emploi des jeunes en milieu rural.

Dans le but d’améliorer la qualité des rapports de l’étude sur les opportunités d’emploi existantes, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) tient, depuis le 21 octobre 2019, des ateliers régionaux autour desdits rapports. Ces ateliers ont commencé à Tsévié le lundi avec 4 rapports validés, et se sont poursuivis à Atakpamé le

Kpendjal : les membres de CVD formés à la prise en charge locale du développement

Ils sont au total 20 nouveaux membres des Comités villageois de développement (CVD) des communes des préfectures de Kpendjal à être formés à la prise en charge autonome des actions de développement de leurs milieux les 10 et 11 octobre dernier à Naki- Est. Organisée par l’Antenne régionale Savanes de l’Agence nationale d’appui au développement

PDC- ZU : le Gouvernement renforce les moyens de mise en œuvre de l’Opération samedi propre

C’est un important lot de matériels qui a été réceptionné au siège de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) à Lomé, puis convoyé dans les cinq (5) Régions du Togo au cours de la semaine du 14 octobre 2019. Il est composé, entre autres, de 360 brouettes, 3000 pioches, 1500 pelles, 700

EJV : Les partenaires identifient les filières les plus porteuses pour les jeunes au Togo

Les résultats préliminaires d’une étude portant sur l’identification des filières à fort potentiel de marché et d’emploi ont été rendus publics jeudi 3 octobre 2019 à Lomé au cours d’un atelier de consultation présidé par la ministre en charge du développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé. Cet atelier fait suite à une étude commanditée

Top