Cantine scolaire : le Bas-Mono accueille le Ministre en charge du développement à la base

Que ce soit à Gninoumé, à Kpétsou ou à Kpotèmé, la délégation conduite par Madame Victoire TOMEGAH DOGBE a constaté, ce 26 septembre 2018, deux jours après la rentrée scolaire 2018-2019, l’effectivité du démarrage de l’opération de fourniture des repas aux écoliers.

En présence du préfet du Bas Mono, Monsieur SOGBO Kokou Amétépé, des leaders communautaires, et du point focal de l’alimentation scolaire au département en charge de l’enseignement primaire, Monsieur ADEDJE Kwami, elle a échangé avec les ONG, les directeurs d’école, les Comités de parents d’élèves et les mamans cantines, tous impliqués dans la fourniture des repas dans les écoles visitées, sur les conditions de démarrage de l’opération à cette rentrée.

« C’est avec joie et satisfaction que je note que la qualité de la nourriture que les mamans cantines fournissent aux écoliers répond aux exigences nutritionnelles recherchées pour la santé et la croissance de ces derniers. Comme voulu par les plus hautes autorités de notre pays, l’utilisation des produits locaux dans les menus, est effective, ce qui promet des lendemains meilleurs pour l’agriculture locale. J’ai vécu l’expérience des mamans-cantines qui utilisent du moringa, des feuilles de manioc et de la papaye et des feuilles d’aloma pour faire à manger aux écoliers. Ma sortie aujourd’hui m’a permis de voir comment les mamans-cantines mettent en œuvre ce qu’elles ont appris lors de leur formation » : a déclaré le Ministre Victoire TOMEGAH DOGBE à l’issue de sa visite.

Financée par l’Etat togolais et le groupe de la Banque mondiale, respectivement à hauteur de 1 milliard de francs CFA par an et 2 milliards de francs CFA pour une durée de 2 ans, cette composante du projet FSB vise à accroître l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées. Elle est mise en œuvre dans 304 écoles des milieux les plus défavorisés des cinq (05) régions du Togo, à raison de 143 sur financement de l’Etat Togolais, et 161 sur financement de la Banque mondiale

Lancée officiellement par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, le 06 février dernier à Yaka dans la préfecture de Doufelgou, les cantines scolaires, ont touché 91.319 écoliers, dont 43.697 filles, pour un coût global de 1.262.145.390 francs CFA, au titre de l’année académique 2017-2018.

Rappelons que pour cette nouvelle rentrée, l’ANADEB, structure de mise en œuvre des cantines scolaires, a fait former 912 mamans-cantines à la préparation des mets locaux, et sur les conditions d’hygiène recommandées pour les repas scolaires.

 

*

*

Top