ANADEB/Infrastructures de base : 2,3 milliards de francs CFA pour renforcer l’accès des communautés

Au total, 19 infrastructures réalisées par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) ont été mises à la disposition de 16 communautés du pays, dont 6 dans la région de la Kara, 2 dans la région Centrale, 4 dans la région des Plateaux et 7 dans la région Maritime, au cours du mois de juin dernier, touchant directement le quotidien de plus de 350.000 personnes dans 9 préfectures.

Des bâtiments scolaires, des laboratoires de santé, des Centres médico-sociaux, des Maisons de la femme, des hangars de marché de type cantonal, des hangars modernes de marché de type préfectoral, des magasins de stockage, des abris pour volailles et bétails, des boucheries, des blocs de boutiques, des blocs administratifs, des blocs de latrines modernes, des forages photovoltaïques,  telle est constituée la gamme des ouvrages mis à la disposition des communautés à la base par l’Etat togolais et ses partenaires, à travers notamment, le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), et le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) qui a été piloté par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

Il est à noter que parmi les 19 infrastructures inaugurées, 10 d’un coût total de 1.319.342.156 francs CFA sont réalisées sur financement du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), 8 d’un coût total de 874.897.431 francs CFA sur financement du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), et un (01) d’un coût total de 123.181.532 francs CFA financés par des fonds spéciaux.

D’après Mme Mazalo Katanga, Directrice générale de l’ANADEB, « la mise en place des infrastructures marchandes vient contribuer à l’amélioration du cadre de travail des commerçants. Elle pallie les problèmes d’exiguïté et d’occupation anarchique des espaces dans les marchés et dans leurs alentours. Elle offre une plus grande sécurité aux marchandises face aux intempéries et aux vols, et constitue un levier pour l’accroissement des activités commerciales des populations marchandes des préfectures touchées ».

S’agissant des ouvrages de santé, d’eau et d’assainissement qui sont réalisés, elle a indiqué qu’ils permettront de rapprocher les soins de qualité des populations, de préserver la salubrité des sites qui abritent les ouvrages, d’améliorer l’hygiène alimentaire et corporelle des usagers, et de réduire les distances, les peines et les délais d’accès à l’eau.

Pour M. Aliou DIA, Représentant résident du PNUD au Togo, « Ces infrastructures vont faciliter l’impact sur le renforcement des fondamentaux sociaux, bases cardinales de la création de richesse pour une croissance économique durable. »

En s’exprimant sur les objectifs du Gouvernement dans la mise en place des infrastructures de base, le Ministre en charge du développement à la base, Mme Victoire Tomegah Dogbe a indiqué : « Ces interventions visent à renforcer les mécanismes d’inclusion et à consolider le développement social tels qu’exprimés dans le Plan national de développement (PND) en son axe 3, en vue de la réduction des inégalités. »

La remise de ces ouvrages a mobilisé l’ensemble du Gouvernement autour des communautés bénéficiaires sur la période du 06 au 27 juin 2019. Ces dernières ont exprimé leur satisfaction à travers des chants, des danses et des mots de remerciement à l’endroit du Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, son gouvernement et leurs partenaires en développement.

Related posts

*

*

Top